VMware vCenter 6.5, Horizon View 7.03, Microsoft Windows Server 2016 et Windows 10

 

Présentation

J’ai récemment acquis un serveur dédié chez Hetzner en Allemagne afin de porter mon environnement de travail dans le cloud.

L’objectif de cet article est de présenter un bureau virtuel Windows 10 en utilisant VMware vCenter 6.5, Horizon View 7.03 et Microsoft Windows Server 2016.

Le but final est de pouvoir valider une preuve de concept avant passage en production.


Configuration de l’environnement

Serveur hôte

– Système d’exploitation :        VMware ESXi 6.5.0
– CPU :                           Intel(R) Core(TM) i7-6700 CPU @ 3.40GHv (virtual cores: 8)
– Mémoire :                       64 GB
– Stockage interne :              4 x 4 TB (Raid 5 avec BBU)

Machines virtuelles

– Système d’exploitation :        Windows Server 2012 R2 / Windows Server 2016 / Windows 2010
– Serveur de base de données :    Microsoft SQL Server 2014

Domaine Windows

– Niveau fonctionnel du domaine : Windows Server 2016

Routage et pare-feu

– Frontal :                       Pare-feu sans état et routeur fournis par Hetzner
– Dorsal :                        Pare-feu et routeur pfSense

 


Topologie

Schéma (cliquer pour agrandir)

Lab VMware: Virtual Desktop Infrastructure


Problèmes rencontrés

Template Windows 10

J’ai, dans un premier temps, créé un template VMware basé sur une image de Windows 10 fournie par Microsoft. Parmi les quatre versions disponibles, j’ai téléchargé la version la plus à jour.

 

Le déploiement de la machine virtuelle, qui utilise ce template, se bloque alors au moment de la phase “personnalisation” (customizing). La machine virtuelle ne redémarre pas pour appliquer les modifications et le déploiement ne passe pas à la phase suivante.

 

Afin de pouvoir déployer la machine virtuelle correctement, il faut donc utiliser la version “publique” de Windows 10, et non pas une des versions “mise à jour”.

 

Versions de Windows 10 (cliquer pour agrandir)
Versions Microsoft Windows 10 

 

Activation de la clé de licence

N’ayant pas de serveur KMS pour valider la clé de licence de Windows 10, le déploiement de la machine virtuelle s’arrête une fois de plus à l’étape “personnalisation”. Les symptômes sont identiques au problème rencontré précédemment,

VMware rapporte ce dysfonctionnement dans sa base de connaissance. Il faut alors naviguer à la clé de registre HKEY_LOCAL_MACHINE\System\ControlSet001\Services\vmware-viewcomposer-ga et modifier la valeur de la propriété SkipLicenseActivation à 1.

Ajouter un domaine à “Composer”

Il n’était pas possible de rajouter un domaine à la configuration de “composer”.

 

Ajouter un domain (cliquer pour agrandir)
VMware View composer

 

Ceci s’explique car le service “VMware Horizon 7 Composer” n’avait pas les permissions nécessaires pour accéder aux clés de registres suivantes :

HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\WOW6432Node\VMware, Inc.\VMware Universal File Access
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\WOW6432Node\VMware, Inc.\VMware View Composer
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\WOW6432Node\VMware, Inc.\VMware VirtualCenter

Clés de registre (cliquer pour agrandir)
Clé de registres

 

Il faut alors réinitialiser les permissions pour rendre ces clés accessibles au service.


Bilan

J’ai réussi à déployer un poste de travail de clone lié et un poste de travail de clone complet. Ensuite je me suis connecté depuis un ordinateur portable relié au réseau 3G sur le bureau virtuel Windows 10 sans latence remarquable.

Au niveau des protocoles utilisés, Blast semble plus performant que PCoIP pour afficher les images, cependant les couleurs me paraissent plus ternes avec. Concernant la lecture d’une vidéo en haute définition, la qualité est correcte bien qu’un peu moins fluide. Le son est fidèlement restitué et correctement synchronisé.

Les performances étant correctes, la preuve de concept est donc validée.

 

Performances de l’hôte
blank